Région Sud – Ouest

/Région Sud – Ouest

Région Sud – Ouest

L’implantation de la culture de la vigne dans cette région date semble t-il de la période grecque.

Le commerce du vin fut florissant grâce notamment au réseau fluvial praticable et ce pendant toute la période romaine qui s’en suivit.

Le clergé, durant la période moyenâgeuse va poursuivre l’implantation de la vigne et en développera son étude culturale.

Le pèlerinage de St Jacques de Compostelle, 3ème grand pèlerinage de la chrétienté, participa tout naturellement à l’expansion du vignoble tant par l’implantation d’abbayes, hospices et monastères sur l’ensemble du parcours que  par sa renommée véhiculée par les pèlerins.

Puis les invasions au 8ème siècle maures et vikings par les pillages et les destructions mirent à mal l’économie de toute la région en particulier la viticulture.

La concurrence avec les vins de Bordeaux, qui forts de leur position géographique et de leurs privilèges royaux, imposèrent des mesures restrictives sur les embarquement des vins autres que bordelais, freinèrent considérablement l’expansion économique de la production du sud-ouest.

En 1776, Turgot , contrôleur général des finances de Louis XVI, met fin aux privilèges des vins de Bordeaux après quelques siècles de lutte.

Le phylloxéra, fin XIX ème siècle, détruira en grande partie le vignoble, qui mettra des dizaines d’années avant de se redresser détruisant la plupart des petites structures.

La première moitié du XXème siècle connaît une forte augmentation de la demande en vin courant, encourage les vignerons à replanter des cépages productifs et peu qualitatifs nuisant ainsi à la réputation des vins de toute la région.

Dans la seconde moitié du même siècle, la tendance vers une baisse de la consommation de masse fera prendre conscience aux vignerons de la nécessité d’une production de qualité, avec replantation des cépages locaux moins productifs et de qualité certaine.

En 1936 le Bergerac est la première appellation classée d’origine contrôlée.

 

Le vignoble

Traversé par la Garonne, le Lot, la Dordogne et l’Adour, les vignobles du sud-ouest entre le Massif Central et les Pyrénées, en passant par le Pays Basque jusqu’aux portes de Toulouse, offre une mosaique vinicole la plus diversifiée de France.

Un vignoble sur 12 départements pour une surface vinicole plantée de plus de 50 000 hectares et une production moyenne de 4 500 000 hectolitres.

17 AOP, 12 IGP.

11 cépages blancs, 11 cépages noirs.

Des vins tranquilles, effervescents et moelleux.

 

Les domaines de la région

 

Coteaux de la Vézère

    La renaissance d’un vignoble Dès les premiers siècles de notre ère, ce vignoble est particulièrement recherché pour la qualité des vins qu’il produit. Les moines de l’abbaye bourguignonne de Cluny ont été jusqu’à se réserver une partie de ce terroir ! Tant les trois papes corréziens siégeant en Avignon ( 14ème siècle ) […]

Plus d'informations