Région Beaujolais-Lyonnais

/Région Beaujolais-Lyonnais

Région Beaujolais-Lyonnais

Lorsque les romains conquirent la bordure méditerranéenne, ils remontèrent ensuite la vallée du Rhône et créèrent Lugdunum, la ville de Lyon actuelle. Ils développèrent la culture de la vigne sur le Mont d’Or.

Au Xème siècle les seigneurs de Beaujeu, qui donnèrent leur nom au Beaujolais, établissent une alliance pour pacifier la région et développer les échanges commerciaux.

Au XVIIème siècle le vignoble alimente le marché lyonnais grâce à la navigation fluviale puis plus tard, grâce au chemin de fer, les vins du lyonnais et du beaujolais se développeront sur Paris.

En 1930 le vignoble du Beaujolais est rattaché à la Bourgone sur un plan administratif.

En 1936, les 1 ères AOC du beaujolais voient le jour, puis en 1937 le beaujolais lui même devient AOC dans sa globalité.

En 1946 autorisation est donnée d’ajouter le nom de certaines communes ( «ancêtres» du beaujolais-village).

En 1951 naissance officielle du beaujolais nouveau.

Les vins du lyonnais deviennent V.D.Q.S. en 1952, puis en 1984 après 12 ans de pourparlers ils obtiennent enfin

la labellisation A.O.C. Coteaux du Lyonnais.

De nos jours l’appellation du beaujolais fait toujours partie des vins de bourgogne. Cependant il est d’usage de considérer ces deux vignobles de manière distincte.

 

Le vignoble

Situé à l’ouest de Lyon, précurseur des vins de Bourgogne,

23 000 hectares et environ 1 000 000 d’hectolitres.

Les domaines de la région