Lors d’une dégustation, le vin est traditionnellement appréhendé de la manière suivante :

  • L’analyse de la couleur – rouge, rosé, blanc -, donnant des indications sur l’âge, la vinification et éventuellement l’origine.
  • La recherche des arômes, ce que l’on nomme le nez. Le choix est large et va du fruité au minéral.
  • La bouche dont les perceptions tactiles sont ressenties par l’intermédiaire de la langue et des muqueuses.

Ces impressions sont influencées par les saveurs dites « de base », que sont le sucré, l’acide, l’amer et le salé. Ces dernières résultent de la maturité, de la bonne santé (ou non) du raisin, ainsi que de la vinification. Ces sensations donnent des indications de matière, d’architecture et d’alcool. Le vocabulaire est volumineux et difficile à apprendre pour les débutants.

Les Subtilités et Mystères du Vin est un concept qui consiste à analyser le vin en lui attribuant, à l’aide de cartes, des caractéristiques basées sur l’approche sensible du joueur.

Ainsi nous avons : le nez – avec les arômes classés par familles. La couleur – et la bouche avec les perceptions organisées de manière nouvelle et baptisées « le portrait du vin« . La description du vin utilise des termes métaphoriques, pour classer ses métaphores et construire un portrait du vin, caractérisé par six aspects.